Actualités

MINISTERE PUBLIC CONTRE PIERRE NKURUNZIZA ALIAS PETER

Mise à jour 5 juin 2012

,

Les fissures qui persistent, qui se multiplient et qui s’agrandissent au CNDD-FDD font que certains dossiers qui étaient jadis gardés en secret s’éjectent dans la rue. Le dossier PSA 280, ministère public contre Pierre NKURUNZIZA alias Peter est l’un de ces derniers. Il fait objet de discussions dans les salons de certains « BAGUMYABANGA », les milieux des membres de la société civile et des hommes de la loi de différentes catégories. Les magouilles observées autour de ce dossier dans le but d’annuler les poursuites judiciaires contre Pierre NKURUNZIZA, actuellement Président de la République du Burundi, prouvent à suffisance la responsabilité de ce dernier quant à la volonté de violenter l’indépendance de la magistrature.

Signalons que l’ancien rebelle Pierre NKURUNZIZA avait été condamné au même titre que plus d’une dizaine d’anciens rebelles du CNDD-FDD à la peine capitale le 18 Février 1998. Au cours du deuxième mandat à la tête de l’Etat burundais, Pierre NKURUNZIZA a interjeté appel le 23 Juin 2011. Cette affaire n’a pas été écoutée en audience publique même si la Cour indique que le représentant de Pierre NKURUNZIZA a comparu le 20 Juillet 2011. Egalement, le jugement n’a pas été rendu public car, selon les milieux proches de la direction du parti CNDD-FDD, Pierre NKURUNZIZA a été signifié dans son propre bureau (Présidence de la République). C’est un dossier qui va faire couler beaucoup d’encre et de salive !

Nos lecteurs doivent savoir dores et déjà que pendant la mise en scène du procès, les principaux acteurs étaient les suivants : Maître SIZIMWE Sixte a joué le rôle d’avocat de Pierre NKURUNZIZA ; le rôle du représentant du ministère public chargeant par Pierre NKURUNZIZA était joué par le patron de la boîte, Mr BAGORIKUNDA Valentin (Procureur Général de la république) ; le rôle du président du siège était joué par NGENDANZI Jean-Marie (ex-président de la Cour Suprême) appuyé par d’autres juges dont, Sylver NIMPAGARITSE, Claudine KARENZO et BANYANKIMBONA Domine. Plus de détails dans nos parutions ultérieurs. A suivre !