MOT LUMINAIRE SUR L’OUVERTURE DU SITE « burundiimage »

VOULEZ-VOUS CONNAITRE LE BURUNDI D’HIER, D’AUJOURD’HUI ET DE DEMAIN ?

Lundi, 04 janvier 2010 a 20:30 GMT, Par l 'équipe burundi image

Chers compatriotes qui souhaiteraient un avenir meilleur au Burundi, vous êtes les bienvenus sur le site « burundiimage ». Avant d’entrer dans le vif du sujet, nous voudrions rappeler à nos visiteurs que le Burundi a été depuis longtemps choyé par ceux qui l’ont connu avant à tel enseigne qu’ils l’appelaient : « la Suisse africaine » ou mieux encore, le « pays de mille collines au cœur de l’Afrique ». L’hospitalité de son peuple est hors du commun, raison pour laquelle les mœurs et coutumes de ce dernier diffèrent de loin de ceux des autres peuples africains. La beauté du pays attire plus d’un étranger et celui qui a la chance d’y arriver cherche à y rester indéfiniment. Un beau climat tropical coiffé de 8 mois sur 12 de pluies douces qui inondent le pays et lui octroient un environnement qui inspire le bien-être. De part et d’autre du pays jaillissent des eaux limpides des rivières et des ruisseaux ainsi qu’une forêt naturelle abondante, utiles à la vie de tous les êtres vivants. Tellement il est beau le Burundi que même des oiseaux en provenance d’Europe traversent la mer méditerranée pour venir y passer les vacances de l’été. D’où est venue l’appellation des lacs du nord: « Lacs aux oiseaux ».

La beauté et l’hospitalité du Burundi de jadis devraient être sauvegardées et améliorées par les générations actuelles et futures. A cet effet, tous ses habitants doivent préserver toutes les valeurs humaines et naturelles qui font de ce pays une particularité au monde. Parallèlement, la paix, la bonne gouvernance et le travail en synergie doivent être une préoccupation quotidienne de tout un chacun pour le développement durable de la nation. Pour y arriver, le peuple burundais devra naviguer sur une justice saine axée sur la dignité humaine et le respect des droits de l’homme. En faisant comme priorités, un Etat de Droit basé sur la démocratie au vrai sens du terme, le patriotisme et l’amour du prochain, c’est sans nul doute que le Burundi redorera son image dans le concert des nations.

Selon nos ancêtres, la fin de la journée coïncide avec le crépuscule et la levée du soleil symbolise le début de la journée. Une journée qui passe s’inscrit dans le passé, mais l’histoire d’un pays n’est pas écrite au jour le jour. Votre site « burundiimage » essayera de casser le mythe en vous traçant l’image du Burundi d’une façon chronologiquement détaillée, à partir de son passé, son présent et son avenir.

Le Burundi d’hier commence un peu avant le règne du roi NTARE RUSHATSI CAMBARANTAMA, en passant par toute la période monarchique, l’époque coloniale, les moments de l’indépendance jusqu’à la veille de l’avènement de la première république.

Le Burundi d’aujourd’hui commence avec l’instauration de la première république (caractérisée par une grande effusion du sang) jusqu’à l’heure actuelle. Pendant cette période, les dirigeants qui se sont succédé au pouvoir ont tout fait pour inhiber la démocratie acquise depuis l’époque royale (1960). Ils la considéraient comme une bête noire. Le site « burundiimage » constate avec regret que les prétendants au pouvoir avaient comme leitmotiv « la Démocratie » mais ont brillé par son viol. Jusqu’à ce jour, la parole et l’acte de nos dirigeants ont divergé. Au lieu de faire du Burundi un Etat de Droit, ils l’enfoncent dans une tyrannie sans précédent en s’entourant de mauvais conseillers soucieux de dilapider les caisses de l’Etat et d’emprisonner abusivement ceux qui osent les dénoncer (les prisonniers politiques qui moisissent dans les différentes maisons d’arrêt).

La phase dans laquelle le Burundi oscille aujourd’hui est un passage obligé aux burundais qui sortent des ténèbres vers la lumière. Cette lumière qui se pointe à l’horizon depuis belle lurette et à laquelle on aspire maintenant était l’objectif que NTARE RUGAMBA, LOUIS RWAGASORE et PIERRE NGENDANDUMWE visaient : « le BURUNDI de demain » ! Un Burundi apaisé, où les gens se respectent mutuellement, vaquent carrément à leurs occupations sans traumatisme, s’expriment librement sans peur d’être emprisonné; où les acquis de la démocratie profitent à tous les habitants du pays et les protègent tous de la même manière sans considération aucune. Un Burundi respectueux, aux fils et filles animés d’un patriotisme sans égal et défendant dignement l’intégrité de leur territoire à l’image du roi NTARE RUGAMBA, grâce à lui le pays a pu se doter ses différentes régions naturelles à savoir: IMBO, MUMIRWA, MUGAMBA, BUTUTSI, BUYENZI, BUYOGOMA, KUMOSO, BWERU, BUGESERA, BURAGANE et KIRIMIRO. La région de BUGUFI et une partie du BUHA furent annexées aux pays limitrophes. Le courage dont on fait allusion ici a caractérisé nos ancêtres quand ils ont lutté vaillamment contre l’esclavagiste arabe MOHAMED IBN KHALFAN alias RUMARIZA et le blanc surnommé RUGEREKA. La même bravoure a illustré le roi MWEZI GISABO qui a préféré le dialogue que la force en signant sportivement le traité de KIGANDA. Ce comportement réfléchi a permis aux burundais d’organiser administrativement leur nation pendant que les colons allemands s’occupaient du législatif.

Le site « burundiimage » vient de débuter officiellement ses travaux ce lundi 04/janvie/2010 et promet de donner au monde entier des informations vérifiées, analysées, justes et de qualité voulue sur le Burundi ainsi que les préoccupations de ses citoyens. Votre concours dans la réalisation de cette noble mission est la bienvenue. Contactez-nous à l’adresse suivante:actualité@burundiimage.info c’est votre site, vous tous qui cherchez à s’informer ou à informer le monde sur l’état des lieux du pays communément appelé « LE COEUR DE L’AFRIQUE ». Vous êtes les bienvenus !