Actualités

LA PEUR PANIQUE AU SEIN DU PARTI CNDD-FDD EN PROVINCE DE BUBANZA RISQUE DE PLONGER LE PAYS DANS LE GOUFLE

Mise à jour 14 out 2012

,

Ce vendredi, 20 juillet 2012, le parti CNDD-FDD a tenu une réunion à l’intention des organes dirigeants de toutes les communes de la Province de BUBANZA. Cette réunion qui a vu aussi la participation de la jeunesse de ce parti dite « Imbonerakure » sans oublier la ligue des femmes de ce même parti « Abakenyererarugamba » a eu lieu dans la salle des conférences TATA en Commune GIHANGA. Le président du pari l’Honorable NYABENDA Pascal a présidé ladite réunion conjointement avec le représentant provincial du parti l’Honorable HAVYARIMANA Juvénal ainsi que le représentant communal du parti Monsieur NDIMURWANKO Paul.

L’un des points à l’ordre du jour était l’échange sur la suite à réserver aux groupes armés qui circulent actuellement dans plusieurs localités de cette province et qui ont une base dans la forêt de la RUKOKO. Les jeunes « Imbonerakure » ont demandé d’être armés pour pouvoir réussir cette mission de traquer ces groupes armés. Il leur a été promis trois fusils kalachnikov qui seront reçus et répartis par NDAYISABA Audace, chef des Imbonerakure dans la commune GIHANGA. Un autre point qui a attiré l’attention des participants est la peur panique qui tient au fait que les partis réunis au sein de l’ADC-Ikibiri peuvent faire une coalition pendant les prochaines élections quitte à combattre le parti au pouvoir et le contraindre à les perdre. Sur ce point, il a été convenu d’intimider sérieusement les représentants des partis de l’opposition et surtout les dirigeants à la base ce qui permettra au CNDD-FDD de se maintenir correctement. Les participants ont, en outre, suggéré de faire de même dans toutes les autres provinces du pays ; et à Juvénal HAVYARIMANA de préciser que ce plan existe déjà.

En date du 2 Août 2012, dans la même Commune de GIHANGA, vers la fin de la journée, l’Honorable HAVYARIMANA Juvénal, assisté par l’Administrateur communal, Monsieur NTIRANDEKURA Bonaventure, a tenu une autre réunion dans les enceintes de la commune à l’intention de certains dirigeants du parti CNDD-FDD. L’objectif de cette réunion était de les soulager suite à l’emprisonnement de certains cadres de la Police Nationale, du Service National des Renseignements et des Imbonerakure pour avoir participé dans des assassinats et d’autres maux macabres qui sont toujours décriés par les médias. L’on saurait citer entre autres le nommé NSABIMANA Joseph alias NDOMBOLO, le chef de poste GIHANGA MAGORWA Guillaume, un certain NDAYISENGA Audace ainsi que deux autres Imbonerakure.

Il ne serait pas de trop de signaler que la plupart des participants ont constaté qu’il y a certains cadres, de même que ceux du corps de justice, proches du parti au pouvoir, qui commencent à les trahir suite à l’emprisonnement des personnes ci haut citées alors qu’elles agissaient au compte de leur parti. La réponse à cette question a été de dire que c’est une diversion pour tromper l’opinion nationale et internationale parce qu’elle pèse beaucoup sur le pouvoir quant aux exactions et les bavures qui sont signalées dans le pays au compte de certains agents des corps de défense et de sécurité ainsi que des Imbonerakure. Le député a précisé que ces détenus ne vont pas faire longtemps en prison car le procureur Général de la République Monsieur Valentin BAGORIKUNDA a le dossier en mains puisqu’il est lui aussi du même parti.

Les Bagumyabanga sans voix qui avaient participé dans cette réunion s’inquiètent de la peur panique qui hante leur parti suite aux nombreux problèmes qui s’y observent. Force est de remarquer qu’il existe aussi des personnes qui sont dans ce parti mais qui agissent visiblement avec une mission de le détruire tout en occupant les places de choix. Les mêmes Bagumyabanga sans voix sont inquiets de se voir laissés au bout de compte sans considération aucune de leurs idées.