Actualités

LA VIE CHERE POUR LES UNS, L’ENRICHISSEMENT EXCESSIF POUR LES AUTRES

Mise à jour 27 juin 2012

Pendant que beaucoup de Burundais se trouvent dans la misère totale, il y en a d’autres qui se comptent par les doigts dont les familles mènent une vie très aisée sans aucune inquiétude du lendemain.

Cette poignée de gents essentiellement constitués par des membres influents au pouvoir incarnés par Pierre NKURUNZIZA ne se soucient pas des souffrances qu’éprouvent la majorité de la population burundaise, mais plutôt elle passe plus de temps à recourir à l’enrichissement excessif de façon malhonnête pendant que d’autres s’appauvrissent exponentiellement.

Dans cette optique, une partie de cette poignée oligarchique se livre à des actes d’escroquerie au détriment de certains commerçants par des promesses erronées de nature à les aider dans le sens de la facilitation de leurs affaires au moment où une autre partie s’adonnent à ériger des bâtiments gigantesques dont le cout va au delà de leurs moyens.

Parmi eux, certains hauts dignitaires, de par leur malignité, créent et opèrent dans des sociétés et/ou associations montées pour servir de couverture des sommes colossales engagées comme capital dont la provenance reste toujours obscure et injustifiée. C’est ainsi par exemple qu’un complexe, selon nos sources, qui sera une brasserie et qui va fabriquer des jus, de l’eau industrielle et autres, appartient à un groupe de personnes dont la plupart sont des hauts placés du pouvoir NKURUNZIZA, est sur le point d’achèvement. Il est construit sur une superficie de plus 200/200m et en matériaux durables. Le coup d’investissement s’évalue à des milliards de nos francs. Pour bien comprendre l’immensité de ce complexe de VYERWA, près de 15000 sacs de ciment ont déjà été utilisés. Si rien ne change, il sera présenté parmi les fameuses réalisations du cinquantenaire de l’indépendance du Burundi. Notons que la construction dans ce site de VYERWA apparaît comme blasphème de ce lieu culturellement sacré, vénéré par nos ancêtres.

Les personnalités de cette future brasserie sont entre autres le Président Pierre NKURUNZIZA, principal actionnaire, le Colonel NYAMUGARUKA Dominique, Commandant de la Garde Présidentielle, NIYONSABA Sylvestre et UWIRAGIYE François, alias MAYONDORI, deux commerçants très proches et intimes du Président NKURUNZIZA.

De surcroît, le Président NKURUNZIZA semble avoir oublié que les fonctions du Président de la République sont incompatibles avec toute autre fonction privée, rémunérée ou non, pour son propre compte ou pour le compte d’un tiers tel que prescrit par la Constitution de la République du Burundi. Le faire sciemment en faisant fi à la loi suprême de toute la population qui l’a voté par référendum.

Au moment où la vie est devenue très chère pour les uns, les autres très proches du pouvoir CNDD-FDD se livrent à l’enrichissement excessif mettant de côté les programmes de développement de toute la nation entière, ce qui freine la production à grande échelle et par conséquent provoque la flambée des prix des produits de première nécessité.