Actualités

KIRUNDO. LE PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA. MESSAGE OU MENACE?

Mise à jour 22 mai 2014

Lors de sa récente descente dans la province de Kirundo en date du 17 mai 2014,le Président NKURUNZIZA a confirmé que les rumeurs ont entraîné plusieurs morts dans le passé. Et tout ceci s'illustre dans son discours tenu à Kirundo dans les termes qui suivent "dans le passé certains burundais dans leurs ruses d'écarter les autres dans la gestion du pays utilisaient les rumeurs,les mensonges et les montages de toutes sortes.Il a continué en montrant que même aujourd'hui cette pratique existe toujours ce qui a poussé beaucoup de burundais à l'exil,d'autres à perdre leurs vies,laissant derrière plusieurs veuves et orphelins.

 Il a aussi montré qu'au cours d'une rencontre avec les ressortissants de Kirundo,que ces derniers lui ont demandé de mettre en place une loi qui réprimande sérieusement les concepteurs et les diffuseurs des rumeurs et le numéro un burundais leur a promis d'exaucer leur doléance dans une période n'excédant pas un mois que cette loi sera mise en place.Ces concepteurs et diffuseurs de rumeurs seront jugés d'infraction de fragrance.Tout en continuant son discours fleuve,il n'a pas oublié de mentionner que la paix que jouisse le pays maintenant vient de loin et que celui qui osera attiser le feu,ça commencera chez lui et maîtrisé à ce même endroit.Pour finir,il a dit qu'il y aura une étroite collaboration de différents services notamment la sécurité,le renseignement national,la justice pour juguler à jamais ces concepteurs et diffuseurs de rumeurs. Alors la question qu'on peut se poser, le président NKURUNZIZA n'a jamais cessé de mentionner que son cher père a été emporté par les événements malheureux de 1972,est ce que lui et tant d'autres burundais qui ont subi le même sort au cours de cette inoubliable,ont été tué par les rumeurs??? Partant de son discours ci-haut mentionné,le Burundi a été endeuillé par les rumeurs et une mauvaise gouvernance. Si nous essayons d'analyser ensemble la situation qui prévaut au pays aujourd'hui là où quelques éléments des forces de sécurité ainsi que ceux du service national des renseignements où ils tuent,et entraînent militairement les jeunes affiliés au parti CNDD-FDD communément appelés IMBONERAKURE ainsi que leurs réarmements,alors le discours de NKURUNZIZA est plein de tromperie.

En réalité,les rumeurs et différentes montages sont fabriquées au bureau du Président de la république pour écarter les personnes gênantes du pouvoir.En guise d'exemple, le premier victime de ce discours du président et monsieur PIERRE CLAVER MBONIMPA qui a fait des révélations gênantes pour le pouvoir de Bujumbura là où il a fait découvrir au Burundi en particulier et au monde en général qu'il y a des jeunes burundais sur le sol congolais s’entraînant au maniement d'armes à feu et du coup il a été arrêté et écroué à la prison centrale de Mpimba en date du 16 mai 2014 avec comme chef d'accusation ATTEINTE A LA SECURITE INTERIEURE ET EXTERIEURE DU BURUNDI.

Vraiment c'est trop fort comme infraction pour un fervent défenseur des droits de l'homme et des prisonniers. Pour finir,le discours du Président à Kirundo est une mise en garde auprès du peuple mais seulement il se trompe sur un point le peuple burundais n'est plus dupe et la liberté d'expression ne fera point marche en arrière.

A bon entendeur,salut!!!!